26 Fév 2012

La minute du bon sens: La force du mental

 

Il ne faut pas négliger la force de notre mental. Il peut être dévastateur, comme il peut être un support extraordinaire dans bien des situations. Les exemples autour de nous sont nombreux: les maladies psychosomatiques , l’effet placebo, la résilience, etc…

La santé mentale doit être entretenue au même titre que notre hygiène alimentaire et santé physique. Un bon équilibre, des périodes de repos et méditation, une gymnastique mentale peuvent nous aider à en prendre soin.

Ne la négligez pas…

4 thoughts on “La minute du bon sens: La force du mental”

  1. Bonjour Monsieur Lemaître,
    Tout à fait d’accord avec l’idée qu’il ne faut pas négliger notre mental.Mais qu’est-ce que c’est une gymnastique est-ce de zapper les maladresses quand quelqu’un de votre entourage est de mauvaise foi.
    Merci beaucoup Michèle

    1. je travaille à ma santé mental, je dirais même que c’est une nourriture ,plus qu’un entretien.
      je nourrie mes dents,elles se nettoient toutes seules.
      je nourrie mon mental de bonne chose,comme de s’oxygéné,le cerveau tout les jours.apprendre à respirer consciemment…

    2. Merci de votre commentaire Michéle
      Les personnes de mauvaise foi, existe malheureusement, et les réalités de la vie ne sont pas toujours «roses», il faut composer avec tout ça et effectivemnent faire de la gymnastique en permanence. On dit que ce n’est pas tant ce qui nous arrive qui est important mais plus la maniére dont nous réagissons face à ce qui nous arrive.
      Travailler son mental, c’est en autre s’efforcer de focaliser son attention sur les aspects positifs, qui quelquefois ne sont pas faciles à trouver, je l’admet. Le recradage, dont je parle dans mon livre est un autre moyen. Au plaisir Michéle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *