Comment prenez-vous vos décisions?

Untitled designRegardez bien ces 2 tables basses, imaginez que vous vouliez les installer dans votre salon. Pour cela vous devez évaluer les dimensions. Alors, au premier coup d’œil, diriez-vous comme une grande majorité de personnes que celle de gauche est beaucoup plus longue et plus étroite ? Eh bien non, pas du tout : elles sont identiques ! Faites comme moi mesurez-les et vous  le constaterez par vous-même.
Je vous propose un autre petit test, répondez spontanément à la question suivante :
Une raquette et une balle coûtent au total 1,10 dollar. La raquette coûte 1 dollar de plus que la balle. Combien coûte la balle ? (Réponse en bas du texte).
(Si la balle coûte 10 cents et la raquette un dollar de plus que la balle, soit 1,10 dollar, alors la balle plus la raquette coûtent 1,20 dollar et non pas 1,10.)

Ces deux exercices illustrent parfaitement le paradoxe du cerveau humain.
Il fonctionne très bien dans de nombreuses situations comme reconnaître des personnes que nous n’avons pas vues depuis longtemps, descendre des escaliers rapidement sans trébucher, etc. Mais il peut nous surprendre et même nous jouer des tours lorsqu’il s’agit simplement de penser et aussi prendre des décisions.

De nombreux psychologues et neuroscientifiques attribuent ces contradictions du cerveau en distinguant deux sortes de pensées :
Le « système automatique

Non contrôlé
Sans effort
Associatif
Rapide
Inconscient
Exprime un talent
Le système réflectif
Contrôlé
Exige des efforts
Déductif
Lent
Conscient
Applique des règles

Le système automatique est rapide et instinctif, c’est notre «pilote automatique», il nous évite de trop réfléchir et donc nous demandent moins d’efforts. Celui-ci est utilisé des centaines de fois à longueur de journée sans que nous ne nous en rendions compte.
Le système réflectif est plus conscient, celui-ci est mis à contribution lorsqu’une tache ou une action demande réflexion et que nous avons du temps disponible.
Le rythme trépidant, les agendas chargés, les vies parfois compliquées nous incitent très souvent à utiliser le système automatique, ce qui comme nous l’avons vu plus haut avec les tests peut nous amener à avoir des jugements et des décisions incorrectes.
Conclusion : Beaucoup de décisions que nous prenons sont donc guidées par notre système automatique, ce qui explique nos comportements et nos gestes du quotidien pas toujours cohérents avec ce que nous souhaitons vraiment ou ce dont nous aurions besoin. Au moment de prendre certaines décisions, assurez-vous d’un temps de réflexion, et ne voulez laisser pas toujours influencer par votre premier avis.
Installer du changement implique très souvent de prendre des décisions. Mieux comprendre les obstacles et les résistances que nous rencontrons sur notre chemin nous aide à mettre des stratégies en place.

Dans mes prochains articles je partagerai d’autres freins au changement et vous proposerai des stratégies pour accélérer et faciliter les changements que vous souhaitez mettre en place.

Réponse au test de la raquette et la balle : 5 cents (s’agit-il de votre réponse ?)

Partagez

... et commentez!