La répétition: une des clés de la performance

 

Bruce Lee, acteur et maitre des arts martiaux disait « je ne redoute pas l’homme qui s’est exercé à faire dix-mille coups de pieds une seule fois, je redoute plutôt celui qui s’est exercé à faire un même coup de pied dix-mille fois.»

Moe Norman un golfeur professionnel canadien considéré par Tiger Woods comme l’ un des golfeurs les plus précis de l’Histoire a réussi dix-sept ‘trous en un’ et trois scores de 59. Son secret ? Depuis l’âge de seize ans, il frappait entre huit-cents et mille balles par jour, cinq jours par semaine.

La répétition et l’entrainement sont parmi les leviers les plus puissants pour améliorer nos compétences, malheureusement même si nous le savons nous n’en tenons pas toujours compte lorsque nous souhaitons nous améliorer.

Le fait de répéter fréquemment un geste ou un comportement permet de créer des connexions neurologiques. Il est connu que le poids de nos habitudes guide une grande partie de ce que nous faisons au quotidien. Changer ses routines prend du temps : Il a souvent été dit qu’il fallait 30 jours pour changer une habitude, les dernières études en neurologie parlent plutôt d’une période d’environ soixante jours, selon l’intensité avec laquelle nous travaillons dessus.

Des recherches portant sur le talent font référence à une substance appelée myéline, qui protège les fibres nerveuses comme une enveloppe isolante le fait pour des fils électriques.

Chaque geste répété ajoute une couche de myéline et permet au signal de voyager plus rapidement avec la bonne trajectoire.

La myéline répond à l’activité électrique, c’est à dire aux exercices. Chaque entrainement ajoute une couche de myéline, plus les couches s’accumulent, plus les signaux cérébraux voyagent vite et bien , et plus la compétence ciblée s’améliore.

Beaucoup de personnes considèrent la répétition comme rébarbative et elles abandonnent trop rapidement, il s’agit donc d’opérer des répétitions minutieuses et conscientes si nous souhaitons progresser et développer un talent.

Un piège dans lequel il faut éviter de tomber lorsque nous souhaitons performer quelque soit notre discipline, serait de ne pas prendre le temps de corriger notre manière de faire. Mon métier de formateur depuis de nombreuses années, m’a fait rencontrer beaucoup d’individus qui ne voyaient aucune utilité à faire des formations ou prendre des cours. Ceux-ci prétextant qu’ils exerçaient leurs métiers depuis de nombreuses années, et que tous les jours ils mettaient en pratique ce qu’ils avaient appris.

Nous avons vu l’importance de la répétition, mais celle-ci sera alors inefficace si nous ne corrigeons pas certaines erreurs que nous faisons. Vous pouvez passer dix heures par jour sur votre clavier d’ordinateur et faire toujours la même erreur de frappe, et vous n’irez jamais plus vite. Nous accédons tous à un certain «plateau» et les erreurs se reproduisent toujours si nous ne les corrigeons pas.

D’où l’importance d’évaluer en permanence nos manières de faire qui, avec le temps, et les raccourcis que nous prenons, ainsi qu’ avec l’évolution des technologies et de l’environnement, ne sont plus toujours au niveau que nous devrions avoir.

En résumé, prenez le temps d’analyser vos manières de faire, apportez les corrections nécessaires, et entrainez-vous d’une manière massive en répétant jusqu’à ce que de nouveaux automatismes se mettent en place.

Quelle compétences devriez-vous développer?

Quelles nouvelles habitudes devriez-vous installées?

Quand commencez-vous votre entrainement?

Bon développement !

Partagez

... et commentez!