Demain sera un autre jour!

 

 

 

Vous êtes-vous déjà posé la question de savoir, quelles sont les raisons qui peuvent inciter un individu à repousser régulièrement des taches qui lui sont assignées, ou qu’il devrait pertinemment accomplir ?
Peut-être d’ailleurs  faites-vous partie de ces personnes qui remettent au lendemain, voir au surlendemain ce qui était pourtant dans l’agenda depuis pas mal de temps.
Cette manière de procéder communément appelée «procrastination» est devenu une discipline quasi olympique tellement elle est fréquente chez bon nombre de personnes.
Alors pourquoi remettons-nous a plus tard ce qui a été décidé au préalable et surtout est-ce un vrai problème ?
Car en effet avant de trouver des explications ou des solutions, il serait bien intéressant d’évaluer les conséquences éventuelles de reporter ce que nous avions envisagé de réaliser.
L’être humain se complique quelquefois la vie, en se donnant du mal en voulant être le plus parfait possible. L’éducation reçue, le souci de bien paraître vis-à-vis des autres, certaines lectures peuvent nous pousser à vouloir donner la meilleure image de soi. Et ne pas avoir accompli dans les temps ce qui était dans notre «to do list» peut amener des frustrations, voir une perte d’estime de soi sous prétexte que l’objectif n’est pas atteint.
Il est donc nécessaire de bien analyser que le niveau de frustration ou de malaise engendré par la procrastination est bien à la hauteur des enjeux et mérite bien de se générer des émotions aussi négatives.
Certaines questions peuvent vous aider à mesurer le niveau de gravité et relativiser

  • Quelles sont les réelles conséquences d’avoir reporté l’action planifiée ?
  • Quels sont les avantages à avoir repoussé ce qui était prévu ?
  • Que dois-je tirer comme conclusion ?
  • Quelle importance ce report  aura dans une année ?

Les questions sont des outils merveilleux pour prendre de la distance et réaliser certaines choses.

Bien sûr que si votre niveau de procrastination est élevé et fait partie de votre quotidien, il est nécessaire de se poser la question pourquoi cela arrive-t-il aussi souvent et comment il serait possible de réduire cette tendance ?

Il peut y avoir plusieurs explications ;

  • Un agenda trop chargé ; Il est fréquent de voir des personnes remplir leur agenda sans vérifier le temps que chaque tâche prendra et sans prévoir les impondérables
  • Des objectifs pas suffisamment réalistes ; Avoir des objectifs est bien sûr un moyen efficace de réaliser ce que l’on souhaite, mais si ceux-ci ne sont pas atteignables dans les délais requis, cela nous amène à décaler ou repousser
  • Une chronologie des tâches ; Il est très courant de privilégier les tâches ou les actions que nous préférons en premier, celles-ci nous demandent moins d’énergie et de motivation. Il est alors plus difficile en fin de journée de se concentrer sur celles que nous appréhendons, et facile de les remettre au lendemain
  • Un manque d’autodiscipline ;  Les études ont démontré que peu de personnes sont dotées d’autodiscipline. Cela nécessite donc de mettre en place des moyens pour nous aider ( rituels, récompenses, horaires précis, temps limité, etc.)
  • Une difficulté à dire NON ; combien de personnes se retrouvent dans des situations embarrassantes, ou à devoir réaliser certaines tâches, car elles ont voulu faire plaisir et n’ont pas su dire NON ?
  • Un manque d’oser demander de l’aide ; De nombreuses personnes se sentent mal lorsqu’il faut demander de l’aide et préfère repousser l’échéance en pensant que cela sera plus facile demain. Il y a souvent autour de soi des personnes qui seraient ravies de vous aider.

A vous maintenant d’évaluer votre niveau de procrastination, de mesurer si celui-ci est vraiment préjudiciable à votre vie personnelle ou professionnelle. Et de prendre les mesures nécessaires si vous considérez que cela vous aidera. Sinon acceptez que vous ne puissiez pas tout faire dans une journée et que demain sera un autre jour !

Partagez

... et commentez!