Etes-vous motivé ou déterminé?

Est-ce jouer sur les mots que d’essayer de faire la différence entre motivation et détermination ?

Je me suis souvent posé la question de savoir si pour réussir dans n’importe quel domaine, que cela soit personnel ou professionnel, il fallait être motiver, déterminer ou bien les deux ?

J’ai déjà eu l’occasion d’écrire un article sur la différence entre la volonté et la motivation, en insistant sur le fait que la motivation ne suffisait pas si nous n’avions pas un grand degré de volonté.

Aujourd’hui je parle de détermination vs motivation, car j’ai eu dernièrement une nouvelle occasion de mesurer et comprendre la différence entre les deux.

Les occasions précédentes avaient été lors de plusieurs marathons que j’ai réalisés. Et en y repensant après quelques années, je me rends compte que ce qui m’a «motivé» à courir 42,195 KM était d’une part l’envie d’accomplir une performance et le plaisir de me surpasser. Mais ce qui m’a permis de terminer les épreuves et de trouver l’énergie et le temps pour m’entrainer a été ma «détermination» à finir et aller au bout des objectifs que je m’étais fixés.

Cette différence entre motivation et détermination m’est apparue encore plus clairement lors du dernier défi que je me suis lancé :

Réaliser une retraite de méditation silencieuse de 10 jours.

Au programme de chaque journée, un réveil au gong à 4.00 du matin suivi de plusieurs séances de méditation accumulant un total d’environ une dizaine d’heures, le tout dans un silence total, avec aucune possibilité de lire, ni d’écrire, ni de parler avec qui que ce soit, le tout se terminant par un « couvre-feu » à 10.00 pm.

J’avais planifié ce projet très personnel depuis plusieurs mois et m’y étais préparé non pas physiquement, mais psychologiquement. De nombreux témoignages m’avaient fait prendre conscience des difficultés que j’allais rencontrer sur le plan physique d’une part, compte tenu des séances de méditation durant lesquelles il faut rester immobile, mais aussi sur l’aspect mental considérant la nécessité de chasser constamment les pensées qui viennent nous déconcentrer.

Malgré cette préparation je me suis rendu compte très vite dès le deuxième jour que ma « motivation» allait me jouer de sérieux tours. En effet, le jour 1a été un jour d’excitation et de curiosité, la motivation était à son paroxysme, chaque étape de la journée était une nouvelle aventure et rien de routinier n’était encore installé.

C’est à partir du jour 2 que tout à commencé à être plus difficile, l’excitation du premier jour au réveil avait disparu, les images de la journée de la veille se sont bousculées. Les dix heures de méditation à venir ainsi que les 9 jours qui restaient sont venus d’un seul coup me faire douter et m’interroger sur la raison de mon implication dans ce défi. C’est là que j’ai réalisé que ma «motivation» était quelque peu mise à contribution, mais étant au tout début de mon long cheminement il m’a été facile de me reprendre et de bien vivre cette deuxième journée.

À partir du jour 3 les réveils ont été de moins en moins naturels et la vision du programme quotidien m’est apparue chaque jour comme de plus en plus difficile à surmonter. Ma «motivation» pour faire face aux difficultés de chaque journée était entamée de jour en jour, et je dois avouer que l’idée d’abandonner m’a parcouru l’esprit à plusieurs reprises.

Quel a donc été l’élément moteur, qui m’a donné l’énergie nécessaire pour aller au bout de ces 10 jours malgré les difficultés journalières ? Et bien c’est la «détermination» que j’avais à terminer, c’est la volonté profonde de réaliser un but et c’est le «pourquoi» je m’étais engagé dans ce défi, qui a été l’élément clé me permettant d’aller jusqu’au bout.

Ce qui me permet de confirmer aujourd’hui qu’il y a bel et bien une différence entre «motivation» et « détermination», que la motivation est nécessaire, mais n’est pas suffisant dans l’atteinte d’objectifs.

Il est donc indispensable d’être déterminé pour atteindre un but, de bien définir pourquoi nous souhaitons l’atteindre, de se préparer aux obstacles et sacrifices que cela va nous demander, de comprendre et accepter que le chemin sera long et nous demandera des ajustements.

Si vous souhaitez transformer votre motivation en détermination, je vous invite à lire un article que j’avais écrit à ce sujet.

https://www.jobboom.com/carriere/10-manieres-de-transformer-votre-motivation-en-determination/

Partagez

... et commentez!